Nouvelle sanction financière contre une enseignante en Haute-Garonne

Le 4 avril 2009

 

Nouvelle sanction financière contre une enseignante en Haute-Garonne

 

 Mme Anne LOCONTE, professeure des écoles à l’école élémentaire Jules Ferry à Colomiers (31), collègue d’Alain Refalo, auteure au mois de novembre 2008 d'une lettre de désobéissance pédagogique adressée à l’Inspecteur de l’Education Nationale de la 17ème circonscription de la Haute-Garonne, a été informée qu'elle était sanctionnée du retrait d’un trentième du salaire pour chacun des jours où l’aide personnalisée aux élèves en difficulté n’est pas faite selon les termes exacts du décret d’application (soit deux jours de retrait de salaire par semaine à compter du 19 mars).

 

Le mouvement des enseignants en résistance dénonce cette nouvelle sanction disproportionnée de l’Inspection Académique de la Haute-Garonne, alors que Mme Anne Loconte assure l’intégralité de son temps de service auprès des élèves. Au lieu d’ouvrir le dialogue, le choix de ces sanctions ne vise qu’à faire rentrer dans le rang les enseignants qui refusent de mettre en application les réformes contestées de Xavier Darcos. Le mouvement des enseignants en résistance appelle les enseignants, les parents d’élèves et les citoyens à se mobiliser pour exiger de l'Inspection Académique le retrait de cette sanction injuste.

 

Nous réaffirmons que le meilleur soutien que nous pouvons apporter aujourd'hui à Anne Loconte est d'amplifier la désobéissance pédagogique dans les écoles afin de dénoncer les lois et les réformes qui déconstruisent l'Education Nationale. 2 750 enseignants sont aujourd’hui en désobéissance ouverte auprès de leur hiérarchie. Le mouvement des enseignants en résistance appelle les enseignants du primaire à ne plus mettre en oeuvre le dispositif de l'aide personnalisée et à le faire savoir à leur hiérarchie.

 

Une caisse départementale de solidarité avec les enseignants désobéisseurs vient de se créer en Haute-Garonne :

 

La création de cette caisse de solidarité constitue une riposte pour montrer l'étendue de la solidarité des citoyens envers les enseignants désobéisseurs et rendre les sanctions financières dérisoires.
 
Les enseignants désobéisseurs ont un besoin urgent de votre solidarité !
 
Merci d'envoyer vos contributions à l'adresse suivante :
 
Ecole maternelle Jean Gallia
5 cheminement Robert Cambert
31100 Toulouse
 
Chèque à l'ordre de Sud Education 31 avec mention au dos "soutien aux désobéisseurs"

 



04/04/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1567 autres membres