L'appel des appels - Paris, samedi 31 janvier

L'appel des appels - Paris, samedi 31 janvier

Alors que nos métiers respectifs, qu’il s’agisse de la santé, du soin, du travail social, de l’éducation, de la recherche, de la justice, de l’information et de la culture, subissent une attaque sans précédent de la part du gouvernement - alors que des appels de réaction et de protestations sont lancés par dizaines dans le pays - le temps est venu, nous semble-t-il, de coordonner ces différents mouvements et d’en tirer tout le sens politique.

Si cette initiative rencontre votre adhésion, nous vous proposons :

- de signer cet appel
- de le faire signer en le relayant dans tous les cercles et réseaux auxquels vous avez accès.

Mais aussi et afin "d’étendre le domaine de la lutte :

-  de participer à la réunion de coordination du 31 janvier, qui aura lieu, de 10 h à 18 h, au "104 rue d’Aubervilliers", à Paris, au cours de laquelle le pays réel se fera entendre à travers les témoignages des professionnels en lutte et devrait faire émerger des propositions d’actions transversales pour l’avenir.

 Soutenir l’appel

Voir les autres signataires


Esquisse du programme de la journée de l’Appel des appels du 31 Janvier au 104 rue d’Aubervilliers Paris


- 10h-10h15 : Accueil et Introduction par Robert Cantarella.

- 10h15-10h30 : Présentation et Historique de l’Appel des appels par Roland Gori

- 10h30-13h : Cahier à charges du malaise contemporain :

- Qu’est ce qui ne va pas dans la culture ?

   Qu’est-ce qui ne va pas dans l’information ?

- Qu’est ce qui ne va pas dans la justice ?

- Qu’est-ce qui ne va pas dans la prévention et le travail médico-social ?

- Qu’est ce qui ne .va pas dans l’éducation ?

- Qu’est ce qui ne .va pas dans la recherche et à l’université ?

- Qu’est ce qui ne .va pas à l’hôpital et dans le soin « somatique » ?

- Qu’est ce qui ne .va pas dans le soin psychique et la santé mentale ?


13h-14h30 : Pause déjeuner et réunion du groupe d’archivage et de décryptage.

14h30-16h : Témoignages spontanés

16h15-17h15 : Retours du groupe d’archivage et débat

17h15-18h : Conclusion

Appel des appels

« Nous, professionnels du soin, du travail social, de l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, attirons l’attention des Pouvoirs Publics et de l’opinion sur les conséquences sociales désastreuses des Réformes hâtivement mises en place ces derniers temps.

A l’Université, à l’École, dans les services de soins et de travail social, dans les milieux de la justice, de l’information et de la culture, la souffrance sociale ne cesse de s’accroître. Elle compromet nos métiers et nos missions.

Au nom d’une idéologie de "l’homme économique", le Pouvoir défait et recompose nos métiers et nos missions en exposant toujours plus les professionnels et les usagers aux lois "naturelles" du Marché. Cette idéologie s’est révélée catastrophique dans le milieu même des affaires dont elle est issue.

Nous, professionnels du soin, du travail social, de l’éducation, de la justice, de l’information et de la culture, refusons qu’une telle idéologie mette maintenant en "faillite" le soin, le travail social, l’éducation, la justice, l’information et la culture.

S’inscrire à la journée du 31 janvier par courriel (Entrée libre)

Nous appelons à une Coordination Nationale de tous ceux qui refusent cette fatalité à se retrouver le 31 janvier 2009 à Paris. »



25/01/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1567 autres membres