Communiqué Bastien Cazals - 9 décembre 2008

COMMUNIQUE DU COLLECTIF DES ENSEIGNANTS EN RESISTANCE
 
Mardi 9 décembre 2008
 
Bastien Cazals, directeur de l'école maternelle Louise Michel de St Jean de Védas, auteur d'une lettre de désobéissance adressée au Président de la République, a été informé ce matin par l'inspecteur d'Académie de l'Hérault qu'il était sanctionné d'un retrait de cinq jours de salaire pour n'avoir pas mis en oeuvre l'aide personnalisée dans son école.
 
Le collectif des enseignants en résistance dénonce cette sanction précipitée et disproportionnée qui vise à faire plier les enseignants qui s'engagent dans la résistance pédagogique aux réformes destructrices de Mr Darcos. Il appelle les citoyens à se mobiliser pour exiger de l'Inspection Académique le retrait de cette sanction.
 
Le meilleur soutien que nous pouvons apporter aujourd'hui à Bastien Cazals est d'amplifier la désobéissance pédagogique dans les écoles afin de dénoncer les lois et les réformes qui dé-construisent l'Education Nationale. Le collectif des enseignants en résistance appelle les enseignants à ne plus mettre en oeuvre le dispositif de l'aide personnalisée et à le faire savoir à leur hiérarchie.
 
Collectif des enseignants en résistance
fédérés en réseau par le blog Résistance pédagogique pour l'avenir de l'école



09/12/2008
22 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1567 autres membres