Déclarations de soutien

Déclarations et pétition de soutien à l'auteur de la lettre
"En conscience, je refuse d'obéir"

Signer la pétition en ligne sur le site du SNUipp31

Lettre des parents d'élèves de la classe de Mr Refalo

Les parents d'élèves de CM1 de Mr Alain REFALO
Ecole élémentaire Jules Ferry
31770 COLOMIERS

A Mr Jean-Louis BAGLAN,
Inspecteur d'Académie de Haute-Garonne
Cité administrative - Bâtiment F
Boulevard Armand Duportal - BP 40303
31003 TOULOUSE CEDEX 6

Objet : Déclaration de soutien à Mr Alain REFALO

Monsieur l'Inspecteur d'Académie,

Notre enfant est élève de CM1 dans la classe de Mr Alain REFALO. Dans cette classe, respect et apprentissages se côtoient en harmonie, et nos enfants sont heureux chaque matin d'aller en classe. Les apprentissages sont nombreux et sérieux, le maître est exigeant et soucieux de réussite.

Nous sommes étonnés de vous lire dans La Dépêche du Midi du 13 novembre 2008 :
« ceux qui vont être pénalisés, ce sont les élèves qui ne suivent pas les nouveaux programmes voulus par la nation. »

Les enfants sont-ils pénalisés parce que Mr REFALO a instauré un esprit citoyen dans la classe ?

Les enfants en difficulté sont-ils pénalisés s'ils sont pris en charge par la synergie d'une classe ?

Sont-ils pénalisés s'ils participent tous à un projet théâtre ?

Sont-ils pénalisés parce que la morale n'est pas enseignée avec la vision passéiste d'une autre génération ?

Monsieur l'Inspecteur d'Académie, nous, parents d'élèves de sa classe de CM1, affirmons notre soutien ferme et entier à Mr Alain REFALO.

Nous lui faisons pleinement confiance pour mener à bien la réussite éducative de nos enfants, et souhaitons que ce maître honnête puisse continuer à enseigner à nos enfants sans qu'il ne subisse ni pression ni sanction, saluant au passage la loyauté dont il a fait preuve en signifiant ses décisions.

Les parents d'élèves de CM1 de Mr Alain REFALO.

Suivent les signatures individuelles de tous les parents d'élèves


1er décembre 2008

Une lettre des parents d'élèves de la FCPE de Colomiers à l'Inspecteur d'Académie

 Coordination FCPE Primaire de Colomiers

 A Mr Jean-Louis BAGLAN,
Inspecteur d'Académie de Haute-Garonne
Cité administrative - Bâtiment F
Boulevard Armand Duportal - BP 40303
31003 TOULOUSE CEDEX 6

Objet : Déclaration de soutien à Mr Alain REFALO

Monsieur l'Inspecteur d'Académie,

En tant que parents d'élèves FCPE de Colomiers, nous affirmons notre soutien ferme et entier à Mr Alain REFALO.

Nous réfutons fermement vos propos parus dans la Dépêche du 13 novembre 2008 selon lesquels la démarche pédagogique d'Alain REFALO de continuer de travailler dans l'esprit des programmes de 2002 pénaliserait ses élèves pour la continuité de leurs études.

Ces programmes en vigueur l'année passée deviendraient-ils néfastes du jour au lendemain ?

Les parents d'élèves FCPE de l'école Jules Ferry, comme les parents d'élèves de sa classe, nous ont fait part de son professionnalisme et son engagement dans sa mission d'enseignant.

Nous lui faisons donc pleinement confiance pour mener à bien la réussite éducative de ses élèves, et nous saluons son refus de participer au démantèlement du service public d'Education.

En effet, la FCPE désapprouve entièrement les réformes en cours dans l'Education Nationale :

Des suppressions massives de postes qui dégradent encore les conditions d'apprentissage des enfants.

De nouveaux programmes alourdis ne laissant plus de place à la consolidation des savoirs.

La suppression de 2 heures d'enseignement obligatoire, qui avec la semaine de 4 jours, de l'avis unanime des chronobiologistes, cassent le rythme des enfants et génèreront à coup sûr plus d'élèves en difficulté.

Un dispositif d'aide personnalisée servant de justificatif démagogique à la disparition annoncée des RASED.

Les substantielles économies générées pour le ministère le seront au détriment des élèves les plus en difficulté. Ces réformes sont contraires aux valeurs que nous défendons : l'égalité des chances et le respect des enfants.

C'est pour cela que nous vous demandons solennellement de suspendre toute procédure de sanction disciplinaire à l'encontre d'Alain REFALO.

Nous espérons que son action, parmi d'autres en cours, permettra à ceux qui mènent ces réformes contraires à l'intérêt de nos enfants de prendre la mesure de la protestation qui s'élève contre elles et adoptent une démarche basée sur l'écoute et la concertation.

Veuillez agréer, Monsieur l'Inspecteur, l'expression de nos sincères salutations.

Pour la Coordination FCPE Primaire de  Colomiers,

                                                                                      Marie-Claude KUKLA

 

29 novembre 2008

Un courriel de Philippe Meirieu

Cher collègue, 

Je suis très content que vous m'ayez écrit.  Je vous ai rendu hommage publiquement à Toulouse samedi dernier. Et j'ai été très touché que vous empruntiez un passage de mon livre dans votre superbe lettre. Je suis convaincu que vous exprimez publiquement ce que de très nombreux collègues pensent plus ou moins secrètement ou, tout simplement, n'osent pas exprimer.  Votre courage est exemplaire, vraiment. Et je suis très fier pour l'Education nationale que nous comptions quelqu'un de votre trempe parmi nous.

J'espère, de tout coeur, que la mobilisation va se développer et que nous pourrons faire reculer cette politique catastrophique à tous égards...

Vous pouvez compter sur tout mon soutien.
 
Bien à vous...
Cordialement et solidairement.

Philippe Meirieu


23 novembre 2008

Communiqué du Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN)


Le Mouvement pour une Alternative Non-violente (MAN) dont l'objectif est de promouvoir la non-violence et de faire valoir son apport spécifique dans la vie quotidienne, dans l'éducation, et dans les luttes sociales et politiques, souhaite attirer l'attention sur l'initiative d'Alain REFALO :  "En conscience, je refuse d'obéir", lettre d'un instituteur à son inspecteur, ainsi que le site « Résistance pédagogique pour l'avenir de l'école ». Cette initiative a un impact retentissant dans le milieu enseignant, et un écho très favorable.


Le MAN apporte son soutien à cette action de résistance active et de désobéissance civile qui dénonce les réformes et les projets de l'Education Nationale remettant en cause les fondements et l'éthique même de l'enseignement. Cette démarche de résistance non-violente lance une vraie dynamique de désobéissance pédagogique qui prend de plus en plus d'ampleur auprès des enseignants mais aussi dans toute la communauté éducative. L'avenir de nos enfants, et plus particulièrement de ceux qui rencontrent le plus de difficultés dans l'apprentissage scolaire, est un enjeu majeur de notre société.


"Lorsqu'on ouvre une école, on ferme une prison" disait Victor Hugo... L'inverse est peut être vrai aussi. Alors même que l'État s'apprête à supprimer des milliers de postes d'enseignants, il envisage de créer des milliers de postes de gardiens de prison... Cela ne reflète-t-il pas la société dans laquelle nous vivons ?

www.nonviolence.fr


20 novembre 2008

Lettre des enseignants de la section primaire du lycée Mermoz de Dakar au Sénégal                                                  

 

Dakar le 20 novembre 2008

                     

                                                                       À Madame la directrice de l'AEFE

                                                                       s/c de Monsieur le Conseiller  Culturel

                                                                       s/c de Monsieur le Proviseur du lycée Mermoz

                                                                       s/c de Monsieur le Directeur de la section primaire du lycée Mermoz

 Madame, Monsieur,

Conformément aux instructions de notre hiérarchie, le conseil des maîtres de notre école a mis en place le dispositif d'aide aux enfants en difficulté par le soutien ainsi que les nouveaux programmes. Ces mesures, loin de faire l'unanimité ont divisé et malmené notre équipe pédagogique. Mais nous les avons mises en place.

Aujourd'hui, nous constatons que partout dans les établissements scolaires la grogne, le malaise et l'opposition se manifestent. La grève de ce jeudi 20 novembre  très suivie en France et au lycée Mermoz (une seule collègue non-gréviste pour le primaire) en est la démonstration évidente.

Pour interpeller notre ministre qui jusqu'ici n'a pas daigné nous recevoir ni nous écouter, un de nos collègues en France, Alain Refalo, a posé un acte fort de désobéissance pédagogique. À nos yeux, cet enseignant a fait preuve d'une détermination et d'un courage qui forcent le respect. Nous voulons par cette lettre lui assurer notre soutien et le remercier de l'espoir qu'il a fait naître en chacun de nous.

Recevez, Madame, Monsieur, nos très respectueuses salutations.

                                                                                      Les enseignants signataires

 NB : copie à Monsieur l'IEN de la région de Dakar


20 novembre 2008

Lettre de la FCPE de Ramonville (31) à l'Inspecteur d'Académie de la Haute-Garonne

Monsieur l'Inspecteur,

Par cette lettre nous souhaitons marquer fermement notre soutien à Alain Refalo, professeur des écoles à Colomiers, exposé aujourd'hui à une sanction pour avoir exprimé publiquement son refus de mettre en place les nouveaux programmes et le dispositif d'aide personnalisée.

La FCPE, parmi de nombreux acteurs, a manifesté dès le printemps son opposition aux réformes en cours dans l'éducation nationale. Comme beaucoup, nous désapprouvons entièrement les réformes que le gouvernement fait passer en force et sans concertation et qui vont dans le sens opposé des valeurs que nous défendons, à savoir, l'égalité des chances et le respect des enfants.

Aussi, nous vous demandons instamment de ne pas exposer Alain Refalo à des sanctions disciplinaires. Nous espérons que son action, parmi d'autres en cours, permettra que ceux qui poussent ces réformes contraires à l'intérêt de nos enfants prennent la mesure de la protestation qui s'élève contre elles et adoptent une démarche basée sur l'écoute et la concertation.

Veuillez agréer, Monsieur l'Inspecteur, l'expression de nos sincères salutations.


20 novembre 2008

Lettre de François Henquet

HENQUET François
Enseignant SESSAD/MTC
11 rue du Professeur Texier
17 400 Saint Jean d'Angély
 
Objet : solidarité
 
Monsieur l'Inspecteur d'Académie,
S/c de madame l'Inspectrice,
 
     Je vous écris cette lettre afin de déclarer officiellement ma solidarité aux actions diverses menées collectivement et quelquefois individuellement contre le processus de déconstruction de l'Education Nationale mise en oeuvre par le gouvernement.
 
    Je me déclare donc solidaire notamment de Philippe CHERPENTIER (Paulhan-34), de Véronique DECKER (Bobigny- 93), de Hugues LEENHARDT (Cabries-13), de Chantal REMILLEUX (Macon-71), de Ninon BIVES (La Slavetat-82), de Jean-Marc HOSTACHY (Saint Etienne-42), de Joël BLANCHARD (Aizenay-85), de Alain REFALO (Colomiers-31) et de Roland BRAUN (Colmar-68).
 
    Enseignant mis à disposition au sein du SESSAD-MTC, je ne suis pas soumis aux mêmes pressions que les enseignants de maternelle ou de primaire. Je ne suis donc à même de désobéir dans le cadre de mon travail comme les enseignants cités plus haut ont, en leur conscience, décidé de le faire. Mais, autant de leurs engagements que des risques qu'ils prennent pour leur carrière personnelle, je les remercie ici et tiens à les soutenir en vous écrivant cette lettre.
 
    Attaché au système public qu'est l'Education National'e, l'école laïque -celle du respect, de la coopération, de la solidarité et de la réussite pour tous - fait partie de mes valeurs.
 
    En vous remerciant de votre lecture attentive, je vous prie de recevoir, monsieur l'Inspecteur d'Académie, mes salutations respectueuses.

HENQUET François


15 novembre 2008

L'ACSE " Cultivons d'autres possibles", service de prévention spécialisée conventionné avec le Conseil Général de la Haute-Garonne et organisatrice du festival Camino " Agir pour la non-violence", apporte son soutien ferme et entier à la démarche de Monsieur Alain Refalo. Par son acte, il induit une démarche calme, résolue et constructive. L'ensemble des partenaires de l'ACSE seront mobilisés pour venir en aide le cas échéant à ce professeur des écoles.

Le directeur, Patrick Jimena

15 novembre 2008

Sur le devoir de réserve, déclaration du SNUipp31


14 novembre 2008


Communiqué unitaire suite à la CAPD du 14 novembre

SNUipp-FSU31  -  SE-UNSA31  - SUD Education31


Tous les élus du personnel des organisations syndicales (SNUipp FSU – SE UNSA – SUD éducation) siégeant en CAPD ont quitté la séance du 14 novembre 2008.

Après une déclaration commune demandant que notre collègue Alain Refalo ne subisse aucune sanction disciplinaire suite à la diffusion de sa lettre ouverte, l'Inspecteur d'Académie s'est borné à une réponse administrative : il vérifiera si la pratique pédagogique correspondait à la lettre, et si tel est le cas il y aura sanction.

Pour nous cette réponse n'est pas acceptable. La lettre d'Alain Refalo est symptomatique d'une situation générale où dans les écoles, désarroi et colère se conjuguent face à un quotidien de plus en plus invivable.

Soumis à une avalanche de réformes qui orientent l'école sur une très mauvaise voie, méprisés, niés dans leur professionnalité, subissant un déni de confiance, nos collègues croulent sous les injonctions et tâches administratives supplémentaires. Cette situation est devenue insupportable.

Notre départ de la CAPD pose un acte fort : face au mépris, à l'absence de réponse et à l'obstination gouvernementale, nous estimons que la situation d'Alain Refalo ne peut-être traitée comme un cas isolé et n'appelle pas une simple réponse administrative. Sa lettre entre profondément en résonance avec l'état d'esprit actuel de la profession.

Cet état d'esprit s'exprimera dans la grève et dans la rue le 20 novembre. Nous appelons l'ensemble des personnels à en faire collectivement la démonstration.


14 novembre 2008

Lettre du Conseil des maîtres et des parents élus de l'école Jules Ferry de Colomiers à l'Inspecteur d'Académie

Monsieur l'Inspecteur d'Académie,

Conformément aux instructions de notre hiérarchie, le conseil des maîtres de l'école Jules Ferry a mis en place les dispositifs d'aide aux enfants en difficulté, propositions de soutien, déclaration de grève et autres mesures récentes. Ces dispositifs, loin de faire l'unanimité ont divisé, malmené nos équipes pédagogiques, les parents et les partenaires municipaux. Mais nous les avons mis en place.

Nous sommes aussi citoyens et constatons que partout dans les établissements scolaires la grogne, le malaise et l'opposition se manifestent.

Les refus d'obéissance tant de la part des maires des communes, à propos de la mise en place des soutiens, des attaques contre les RASED que des conseils d'école et des conseils généraux qui décident de geler les dispositifs, s'organisent.

Notre collègue, Alain Refalo, enseignant dans notre établissement qu'est l'école élémentaire Jules Ferry de Colomiers, très investi dans sa mission d'enseignant et dans son rôle de citoyen, a décidé à titre personnel de mettre en corrélation cette réflexion commune et son action au quotidien.

Contrairement à la majorité des enseignants qui approuvent l'essentiel de son courrier, il a pris le risque, qu'il assume pleinement, de vous informer en toute clarté et toute franchise de sa réflexion et de la prise de position qu'elle induit.

Le conseil des maîtres, les parents élus, veulent vous informer par la présente du soutien ferme et entier qu'ils apporteraient à leur collègue en cas de sanction ou de pression à son égard. 


13 novembre 2008

Le SNUipp31 déclare :

"Nous avons assuré dès lundi matin notre collègue de notre soutien.

"Nous mettrons tout en oeuvre pour assurer la solidarité la plus large de la profession sous toutes ses formes. Au niveau national, le secrétaire général du SNUipp est intervenu à notre demande auprès du cabinet du ministre. Nous interpellerons à nouveau l'Inspecteur d'académie lors de la CAPD de demain pour réaffirmer notre soutien à notre collègue et exiger qu'aucune sanction disciplinaire ne soit prise."



14/11/2008
85 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1566 autres membres