A propos des évaluations nationales CM2 - "Ca s'en va et ça revient...", par Sylvain Grandserre

Eh ! Vous nous reconnaissez ?

Telles des méduses, nous avons envahi l'an dernier vos plages (horaires) et les bancs (des classes) de CE1 et CM2. Aussi adaptées à vos besoins que des tongues sur la banquise, notre fonctionnement binaire ne comprend que le bâton ou la carotte, le 1 ou le 0, peut-être la note à nous attribuer. Mais nous parviendrons tôt ou tard à vous faire profiter des bienfaits de la compétition scolaire ! Alors, vous avez trouvé ? Nous sommes, nous sommes, nous sommes.... inutiles, néfastes, dangereuses, inefficaces, tordues, rétrogrades, nuisibles : les nouvelles évaluations nationales !

Dénoncées et largement repoussées par les professionnels de l'éducation, critiquées même dans un rapport parlementaire de l'UMP, nous avons massivement jeté le trouble, perturbant à la fois des professeurs invités à faire n'importe quoi et ridiculisant les équipes de circonscription qui ont cherché à nous défendre. N'oubliez pas les fonctionnaires : vous êtes là pour fonctionner !

Le bazar a été tout aussi véritable dans le versement des primes. On vous a fait jouer aux traders, pour mieux vous diviser. Vous vous êtes parfois disputés à cause de nous et de la cagnotte mise sur la table ! Ici on a versé l'argent à tout le monde, là on a soigneusement vérifié les certificats d'obéissance. Pareil pour les sanctions puisque certains ont perdu les 400 € quand d'autres se voyaient en plus prélever une journée de salaire ! Le bazar on vous dit ! Qu'est-ce qu'on se marre !

Même si 30 % des résultats de CM2 ne sont jamais parvenus à notre hiérarchie et si nous craignons fortement le boycott, le détournement de nos documents ou la non-remontée des réponses, nous comptons sur le découragement, l'écœurement, la fatigue, le désespoir et la souffrance des maîtres et des maîtresses pour continuer notre avancée. Notre arme de destruction massive c'est d'articuler cela avec la suppression de la carte scolaire et un prochain salaire au mérite.

Certes, nous avons beaucoup souffert l'an dernier d'une couverture médiatique honteuse qui a largement donné la parole à nos vulgaires opposants, les laissant même expliquer notre dangerosité dans les journaux, à la radio ou à la télévision. Peyrefitte reviens ! Sans parler de ces terroristes qui ont mis en ligne sur internet les documents des évaluations avant leur passation. Sabotage !

Toujours sans intérêt pour les enseignants, les élèves et les parents, nous serons là dès janvier pour mesurer les acquis d'une année de CM2, incapables de discerner le niveau d'acquisition des compétences et toujours susceptibles de permettre une mise en concurrence des établissements. Surtout, accueillez-nous avec autant de docilité que nous vous avons méprisés !

Attention : on nous signale qu'à nouveau vous êtes appelés à nous boycotter, ou au moins à ne pas transmettre les informations à votre hiérarchie. Des collègues vous proposent d'utiliser autrement nos livrets. Vous n'allez pas nous faire ça tout de même ! On serait alors dans le même état que des méduses échouées à marée basse. La honte !

Sylvain Grandserre

APPEL DES 200 MAITRES CONTRE LES EVALUATIONS NATIONALES



08/12/2009
9 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1565 autres membres