Pétition associations complémentaires de l'école

Pétition de soutien aux associations complémentaires de l'enseignement public

Signer cette pétition

Les Associations Complémentaires de l'Enseignement Public (Ligue de l'enseignement, Francas, Occe, Pep, JPA, Eclaireurs de France, Aroeven, Cemea), conduisent chaque année, pour des millions d'enfants et de jeunes, des actions éducatives dans les champs les plus variés: formation des délégués d'élèves, éducation à la citoyenneté, ateliers de pratiques artistiques, activités sportives, encadrement de jeunes, classes de découvertes et voyages scolaires éducatifs, initiation à l'environnement et développement durable, centres de loisirs et de vacances d'enfants et d'adolescents, établissements spécialisés, sanitaires et sociaux, accompagnement et accueil de personnes handicapées, etc...


A l'attention de : Monsieur le Premier Ministre

Par deux courriers en date du 7 octobre dernier, Mr Xavier Darcos, Ministre de l'Education Nationale a informé les associations complémentaires de l'école, d'une réduction très importante des moyens qui étaient les leurs :


- Amputation dès 2008 de 25% de nos dotations nationales au titre des Conventions Pluriannuelles d'Objectifs qui nous lient, rendant l'équilibre budgétaire 2008 impossible.

- Suppression totale au 31 août 2009, du financement des postes d'enseignants mis à disposition.

- Suppression totale au 31 août 2009, du financement des postes d'enseignants qui étaient mis à disposition dans nos associations et étaient devenus détachés en 2006.

Ces mesures sans précédent représentent pour ces associations une diminution moyenne de 70% des financements contractuels affectés jusqu'ici.

Nos associations, qui salarient aujourd'hui plus de 1 500 personnes en région Franche-Comté, regroupent près de 75 000 adhérents et touchent plus de 350 000 bénéficiaires, sont en danger de mort après plus d'un siècle d'accompagnement de l'école publique.

Si ce plan de réductions était confirmé, il signifierait pour nos 4 départements comtois , la destruction de plusieurs centaines d'emplois et la disparition partielle ou totale de l'ensemble des actions que nous conduisons dans des domaines extrêmement importants qui conditionnent notre vie en société.

Ce que nos enfants risquent de perdre en Franche-Comté:

Les centres de vacances pour enfants et adolescents
Les classes de découverte
Les spectacles pour le Jeune Public (Réseau Côté Cour)
Le cinéma et l'éducation à l'image (Réseau Écran Mobile)
Les coopératives scolaires
Le service d'aide pédagogique à domicile
Les accueils de loisirs
L'éducation à l'environnement et à la citoyenneté
L'éducation par le sport (Usep)
L'accompagnement social des jeunes
L'éducation artistique
Les actions de solidarité et la lutte contre les discriminations


Parce que l'éducation ne peut se réduire aux seuls apprentissages fondamentaux, je soutiens l'action des associations complémentaires de l'école, et je demande au Premier Ministre et au Ministre de l'Education Nationale, de rétablir les moyens humains et financiers nécessaires à la poursuite des actions de ces associations.


Par ailleurs, les responsables des associations appellent l'ensemble des citoyens à témoigner par courrier, pétition, courrier électronique, fax,…, (à transmettre à l'adresse ci-dessous), leur attachement au maintien de nos actions conduites au bénéfice des populations locales et plus particulièrement des enfants et des jeunes .

Associations Éducatives Complémentaires
de l'Enseignement Public en Franche-Comté

secrétariat : Ligue de l'enseignement
14 rue Violet – 25000 Besançon
tel :03 81 25 06 36 fax : 03 81 25 06 45
fol.25@wanadoo.fr



11/11/2008
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1566 autres membres