Lettre collective des écoles de Monflanquin (47)

2ème lettre du 16 janvier 2009

Le conseil des maîtres des écoles

Maternelle et élémentaire de Monflanquin

 

A M. l’inspecteur de la circonscription de Tonneins

  

Monflanquin, le 16 janvier 2009

 

 

Monsieur l’inspecteur,

 

Vous nous précisez dans votre courriel du 13 janvier que notre projet d’organisation des deux heures hebdomadaires d’aide personnalisée ne correspond pas aux textes en vigueur.

Nous avons donc étudié en détails la circulaire n° 2008-105 du 6 août 2008.

Pour mémoire, au premier trimestre, nous avons scrupuleusement respecté cette circulaire en effectuant 18 heures d’aide personnalisée en faveur des élèves.

Du 5 au 9 janvier 2009, nous avons consacré deux heures à la concertation pour organiser l’aide personnalisée du deuxième trimestre sur la base d’un bilan de ce qui avait déjà été fait.

Vous connaissez les conclusions du conseil des maîtres : l’aide personnalisée est inefficace donc inutile pour nos élèves.

Nous vous proposons donc de continuer à respecter la circulaire n° 2008-105 du 6 août 2008. Celle-ci dit que « Dans le cas où ces soixante heures ne peuvent être intégralement mobilisées pour de l’aide personnalisée ou du travail en groupes restreints, elles sont consacrées au renforcement de la formation professionnelle continue des enseignants hors de la présence des élèves. »

Nous désirons donc utiliser les quarante heures restantes à nous former professionnellement. Cette demande s’inscrit dans le cadre fixé par le texte cité ci-dessus.

 

Dans l’attente de précisions sur les possibilités de formation offertes par la circonscription de Tonneins, nous vous prions d’agréer, monsieur l’inspecteur, nos sentiments publics, laïcs et républicains.

 

1ère lettre du 8 décembre 2008

Le conseil des maîtres 
des écoles maternelle et élémentaire
de Monflanquin


                                                                       Monflanquin, le 8 décembre 2008
  

Monsieur l’inspecteur,

 

Le bilan de cette première période « d’aide individualisée » est négatif.

 

- Les journées sont trop longues

- Les difficultés simples et passagères peuvent être gérées en classe et ne nécessitent pas un dispositif hors temps scolaire

- Les difficultés lourdes qui plombent la scolarité de certains enfants trouvent très souvent leur origine dans un contexte social ou familial que seul un enseignant spécialisé est à même de prendre en compte.

- Les maîtres des écoles ne sont pas des maîtres du RASED

- Les enfants qui fréquentent ce soutien sont stigmatisés

- Les progrès des élèves ne sont guère significatifs

 

En conséquence, le conseil des maîtres de l’école maternelle et de l’école élémentaire de Monflanquin décide ne plus assurer l’aide personnalisée.

Dès le mois de janvier, les enseignants assureront leurs deux heures chaque mercredi matin de 9H à 11h pour tous les élèves volontaires. Des ateliers leur seront proposés (musique, théâtre, arts plastiques, sport, bibliothèque…)



17/01/2009
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1567 autres membres