APPEL POUR LA NON REMONTEE DES RESULTATS DES EVALUATIONS NATIONALES


à l'initiative du Réseau des enseignants du primaire en résistance

Les évaluations nationales CM2 en 2011 ont été dénoncées tant par les parents d'élèves que par les enseignants, les chercheurs et les inspecteur de l'Education nationale.

Elles sont contraires aux intérêts des enfants.  Elles ne remplissent pas les conditions d'anonymat avancées par le ministère puisque, depuis la circulaire du 24 novembre 2008, les résultats aux évaluations nationales de CM2 sont annexés au livret scolaire et transmis au collège d'accueil. Elles permettront d'ici peu d'imposer la mise en place du livret de compétences informatisé au niveau national.
 
Perpétuellement sourd aux réactions du terrain, pourtant fondées sur le travail quotidien avec les élèves, le ministère ne va pas manquer de s'appuyer sur les chiffres obtenus des remontées informatisées pour légitimer et pérenniser son dispositif d'évaluations nationales, principal support d'un "pilotage par les chiffres", et dont le seul objectif reste la réduction des moyens et du nombre de postes et, à terme, la mise en concurrence des écoles et des personnels.

Rien n'est possible sans notre concours !

Ne nous rendons pas complices de cette mascarade pédagogique.

Nous appelons les enseignants, les directrices et directeurs à ne pas faire remonter les résultats des évaluations passées dans les écoles.


Réseau des enseignants du primaire en résistance

Premiers signataires :

SNUipp-FSU82
FSU82
Fédération Sud éducation
CNRBE
ICEM Pédagogie Freinet



02/02/2011
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1565 autres membres