Résistance au dispositif des 60 h dans l'Académie de Créteil

Créteil, le 15/10/08

 

A l’appel d’enseignants de l’école de la Habette à Créteil, une centaine d’enseignants du département se sont retrouvés lundi 13 octobre. Des représentants des syndicats SNUIPP, SUD Education et SNUDI FO étaient présents

Un tour de table a été fait, pour informer des actions entreprises dans les circonscriptions :

·   Orly/ Choisy : Blocage de la mise en œuvre des 60 heures

·   Villeneuve Saint Georges : Quelques écoles ont suspendu la mise en oeuvre des heures de soutien individualisé, une pétition,( avec le soutien de la municipalité qui n’a pas été concertée sur la  mise en œuvre pendant le temps de midi)  circule dans les écoles pour appeler à la suspension

·   Bonneuil : gel de la mise en œuvre

·   Dans d’autres communes, des AG se tiennent, des réunions avec les parents, , certaines écoles qui avaient commencé l’aide ont arrêté en informant les familles. Au Kremlin Bicêtre, c’est l’IEN qui a gelé la mise en place.

 

Cette AG a permis de se rendre compte que partout des équipes se mobilisent contre ces réformes, dénoncent la précipitation avec laquelle on nous demande de la mettre en place, sont très inquiètes de la disparition des RASED, exigent l’abrogation des lois et décrets DARCOS

 

Il est temps d’agir ensemble

 

Les présents à cette AG appelle toutes les écoles à

ØRéunir les équipes pour décider du gel de la mise en place de l’aide individualisée.

ØRencontrer les élus des municipalités pour les informer de la situation et obtenir leur soutien

ØOrganiser des réunions avec les parents pour leur expliquer la situation et les prévisions pour 2009 (baisse de 3,7% du budget Education Nationale, disparition à terme des RASED avec suppression de 3 000 postes, la non inscription d'enfants de 3 ans en maternelle lors de cette rentrée, le regroupement d'écoles en EPEP dirigée par un directeur-proviseur avec seulement 1/3 des membres de l'Education Nationale en conseil d'école...)

Une prochaine réunion se tiendra en début de semaine prochaine

 

CRETEIL :

 

            Les Ecoles élémentaires et maternelles LA SOURCE ont voté le GEL à l’unanimité la semaine dernière et ont réuni les parents samedi 18.

            Elem La Habette : gel à l’unanimité sauf le directeur

            Maternelle Les Guiblets : gel partiel, voir suite :

 

            « En effet, tous les collègues des guiblets ne gèlent pas le soutien... Pour ma part, je n'assurerai pas le soutien, refusant de m'exposer en terme de responsabilité civile et pénale. Marie-France (FO), reçue en entrevue par Mme Parouty (notre IEN) a eu confirmation que nous étions livrés à nous mêmes sur le temps de soutien et couverts par rien, surtout pas par notre IEN: elle a en effet refusé de nous envoyer sans l'accord de l'IA des ordres de mission en bonne et due forme pour ces temps avec les enfants! Si l'IEN refuse de prendre les responsabilités que lui impose la loi (le soutien est organisé sous la responsabilité des IEN, dixit le décret), le gel ne peut en aucun cas faire l'objet d'une quelconque sanction disciplinaire. Si des collègues hésitent encore à geler, transmettez leur l'info, ça les fera réfléchir. »

 

Maternelle Casalis : « nous avons aussi voté le gel à la maternelle Casalis et dès mardi...
Nous réunissons les parents samedi matin (18). »

 

IVRY le 15/10/08

 

« A Ivry l'inspecteur vient de geler le dispositif pour les écoles qui ne
l'ont pas encore mis en place. »

 

CHAMPIGNY

 

Ecole maternelle Maurice Denis, Champigny, le 17/10/08

 

Quelques news de Maurice Denis Mater 

 A l'issue d'une réunion qui s'est tenue avec les collègues ce midi nous avons décidé:

 

-d'informer l'IEN -à l'occasion de l'anim pédago sur le soutien qu'on a jeudi 23 -que nous remplacerons les heures de soutien par des heures de concertation entre collègues (projets concernant l'école, harmonisation de nos pédagogies, reflexion sur les prises en charges d'enfants en difficulté..)

 

Bref que nous gelons (cette anim se fait avec 2 autres maters de Champigny (nous eveillerons peut-être des consciences ?)

 

-de faire au plus vite à l'école une réunion pour informer les parents sur les réformes et leurs conséquences.

Catherine

 

Maternelle Joliot Curie, Champigny, le 17/10/08

 

La dernière goutte qui a fait déborder le vase à la maternelle Joliot-Curie - Champigny

Vendredi, l'IEN m'appelle pour me dire  qu'après comptage des heures de soutien, il nous manquait quelques heures, et qu'il faudrait rétablir cela, parce que c'est pas juste par rapport aux autres écoles'...

Juste ce midi, nous avions un conseil des maîtres. Après une bonne discussion, il en est ressorti :
- Suspension des heures de soutien à partir de ce jour,

-          Diffusion de la prise de position à toutes les écoles de Champigny (9ème et 18ème)
Nous avons faxé sur toutes les écoles l'après-midi, appelant à une assemblée générale des enseignants pour le mardi 21 octobre à 17 heures 15 sur la maternelle Joliot pour construire ensemble, on l'espère, un mouvement de résistance...
A bientôt
Ghislaine

 

VILLENEUVE ST GEORGES

A l’école Berthelot de Villeneuve Saint Georges,

« nous n’avons pas commencé les soutiens attendant un écrit de notre inspecteur pour combler le vide juridique. Celui a appelé jeudi, très mécontent, disant que c’était un simple transfert d’heures du samedi vers les moments que nous avions décidés ensemble en Conseil des maîtres qu’il avait validé l’avenant au projet d’école et que cela suffisait. Donc nous n’avons toujours aucun écrit de sa part !

En revanche, il se déplace lundi midi pour nous remettre les pendules à l’heure.

Hier, nous avons fait une réunion avec la FCPE en direction des parents , très peu de parents étaient présents (une dizaine pour une école de 12 classes), mais ces derniers étaient bien d'accord avec nous. Nous leur avons demandé de "répandre" l'information afin de sensibiliser les autres parents (mais c'est pas gagné), de demander une audience au Maire et à l'inspecteur.
Voilà pour nous.
Bon week end; à demain à la manif pour ceux qui y seront »
Isabelle

 

Le 15/10/08, Aubervilliers

 

« Salut
A Aubervilliers le soutien a aussi commencé, il y a deux semaines .Dans mon école nous sommes 2 sur 16 (3 en tout sur le groupe scolaire sur 41 classes environ) à refuser les 60 heures.
Pour harmoniser les horaires de soutien avec ceux des centres de loisirs la Mairie a demandé que les élèves terminent à 17h30 ! Ce qui fait que les enfants ont deux fois 1h30 de soutien par semaine.
Il y a un mois, il y a eu une  AG (nous étions environ 15 sur tout Auber).Les enseignants  présents ont rédigé une pétition intersyndicale (sud snuipp) (en pièce jointe). Nous nous sommes aussi répartis les écoles pour aller en discuter avec le plus de collègues possible et ce  dans toutes les écoles d'Auber.  Nous porterons les pétitions, vendredi  24 octobre à notre IEN, lors du rassemblement devant la circonscription qui est organisé pour protester. L'IEN recevra l'intersyndicale.
Sabine, Robespierre Aubervilliers. »



24/10/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1566 autres membres