Qui fait la classe aux enfants cette semaine ?

 

Des étudiants qui préparent le concours de recrutement de professeur des écoles depuis 3 mois sont seuls dans la classe cette semaine.

Est-ce concevable ?


Ils ne sont pas accompagnés dans leur préparation, ni dans la conduite de la classe, à l'exception d'une visite ponctuelle pour certains d'entre eux.

Est-ce acceptable ?


Ces 2 ou 4 jours de stage en responsabilité, seuls devant la classe, peuvent-ils remplacer une année de formation en alternance ?



Dans cette période transitoire, entre l'IUFM et la Masterisation, ce stage en responsabilité est une première qui laisse présager du pire pour l'avenir. 


Sa mise en œuvre occasionne des pressions et des menaces inadmissibles sur les étudiants et les professionnels (titulaires de classe, maîtres formateurs et directeurs d'école) ainsi qu'une information quasi-inexistante des parents d'élève. Ces méthodes sont indignes de l'Ecole de la République. 


Nous souhaitons une formation professionnelle qui s'appuie sur des stages encadrés par des formateurs expérimentés, présents dans la classe.

Enseigner est un métier qui s'apprend et ne s'improvise pas en 4 jours.


Nous nous opposons à ce que les élèves servent de cobayes, à ce que les enseignants n'aient pas une formation digne de ce nom.


Nous déplorons le climat de défiance, l'absence de dialogue et la négation du métier d'enseignant.


Voilà pourquoi 60 étudiants, au moins, ont refusé sur Paris de prendre la classe ce matin !


Les étudiants PE1 du comité de mobilisation de l'IUFM de Paris



12/01/2010
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1565 autres membres