Evaluations nationales CE1 : Lettre de boycott d'enseignants-désobéisseurs du bassin alésien (Gard)

Le 6 mai 2010

Chers collègues,

 

Nos élèves de CE1 sont censés passer du 17 au 21 mai prochain les évaluations nationales. Comme de nombreux enseignants, nous nous interrogeons sur le réel objectif de ces épreuves :

 

-         Un grand nombre de ces exercices est trop difficile et en appelle à des notions non acquises bien qu'elles reflètent les nouveaux programmes 2008.


-         Le codage binaire est particulièrement inadapté à une approche satisfaisante du degré d'acquisition de l'enfant. On occulte presque toujours le fait que des compétences puissent être en cours d'acquisition.


-         La date choisie n'est pas appropriée. Il reste encore 6 semaines de classe et elles ne seront pas de trop pour les notions nouvelles et la consolidation des compétences en cours d'acquisition. N'oublions pas que la nouvelle organisation du calendrier scolaire a amputé l'année de 3 semaines (de 4 jours) sans que les programmes aient été allégés, bien au contraire…


-         Le temps imposé aux élèves pour chaque exercice ne respecte pas le rythme des enfants et ne tient pas compte de leurs différences de compréhension des consignes, du besoin pour certains de les reformuler une ou plusieurs fois.


-         L'élève placé en situation d'échec et n'ayant aucune possibilité de se reprendre, de corriger ses erreurs, se dévalorisera à ses propres yeux et aux yeux de ses parents quand ils consulteront les résultats.


-         Depuis fin avril, les livrets d'évaluation sont en ligne sur internet, ce qui introduit une inégalité devant l'épreuve.

Fichier maître: http://www.saint-charles.org/evCE110Mp.pdf
fichier élève: http://www.saint-charles.org/evCE110Ep.pdf


-    Alors que ces évaluations devaient fournir des indicateurs  pour lutter contre l'échec scolaire, les résultats des évaluations nationales CM2 de janvier 2010 ont été ajustés statistiquement par le ministère pour compenser la baisse des résultats.  

 

C'est pourquoi nous sommes plusieurs enseignants à refuser de mettre nos élèves en difficulté avec des épreuves inutiles : nous boycottons cette mascarade.

 

                                               Les enseignants-désobéisseurs du bassin alésien

 

 

(Rappel : le syndicat Sud Education appelle au boycott des nouvelles évaluations nationales)




06/05/2010
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1565 autres membres