Communiqué de Bastien Cazals à sa sortie de l'Inspection académique de l'Hérault

Communiqué de Bastien Cazals à sa sortie de l'Inspection académique de l'Hérault

Jeudi 18 décembre

Comme annoncé mardi dernier, Bastien CAZALS s'est rendu à l'Inspection Académique de l'Hérault, ce jeudi 18 décembre 2008 à 9 heures, accompagné de deux représentants syndicaux

Dans le cadre de l'ouverture d'une procédure disciplinaire à son encontre, M. CAZALS a pu consulter son dossier personnel, qui ne contenait aucun élément nouveau, et faire copie des deux rapports de visite effectués par l'Inspectrice de l'Education Nationale de la circonscription de Gignac et qui ont donné lieu aux deux décisions prises par l'Inspecteur d'Académie de retrait sur salaire (5/30è et 3/30è).
Il s'st ensuite entretenu avec l'Inspectrice d'Académie adjointe, et l'I.E.N. de Gignac. Lors de cet entretien, les représentantes de l'administration ont invité M. CAZALS à considérer attentivement sa situation personnelle, en lui enjoingnant de réfléchir aux suites qu'il allait donner à ses engagements exprimés dans sa lettre ouverte au Président de la République.

Il n'a pas été question de retirer les sanctions infligées ces derniers jours, portant sur 8 journées de retrait de salaire au seul mois de décembre, et il a été annoncé oralement que la procédure disciplinaire n'était pas encore engagée.

A sa sortie, Bastien CAZALS a été massivement acclamé par quelques dizaines de lycéens, également hostiles aux réformes engagées par X. Darcos dans l'enseignement en second degré, et venus apporter leur soutien au mouvement qu'il avait déclenché le 26 novembre dernier, par la publication de sa Lettre ouverte au Président de la République.

Son initiative avait pris une telle ampleur qu'elle avait reçu une adhésion massive, manifestée mardi soir à Saint-Jean-de-Védas par la présence de près de 300 parents d'élèves et collègues enseignants dans une "marche pour la défense de l'Education Nationale et pour le retrait des sanctions infligées à M. CAZALS", et hier à Montpellier par la remise à l'Inspecteur d'Académie de 384 lettres de désobéissance signées d'enseignants de l'Hérault.

Rappelons enfin que 4531 signatures de la pétition de soutien à Bastien CAZALS ont été déposées hier à l'Inspection Académique de l'Hérault, pétition lancée mercredi 10 décembre (elle recueille à ce jour près de 5000 signatures)

Bastien CAZALS assure l'ensemble des parents d'élèves et des enseignants de sa détermination restée intacte pour que les réformes, nécessaires, de l'Education Nationale, soient mises en œuvre en accord et en concertation avec les acteurs concernés, pour le meilleur bénéfice de nos enfants.

Source : http://uneecolepourvictorethugo.hautetfort.com/



19/12/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1566 autres membres