Appel du SNUipp31 à suspendre le dispositif de l'aide personnalisée



Face aux suppressions de postes des RASED, on suspend l'aide personnalisée !

A l'heure où le ministre de l'Education affiche une priorité de lutte contre l'échec scolaire, l'annonce de la suppression de 3000 postes E et G permettant la prise en charge de dizaines de milliers d'élèves dans le cadre d'aides spécialisées apparaît comme une incohérence majeure et une véritable provocation. C'est la disparition du dispositif tout entier qui est en jeu d'ici trois ans. Dans notre département, cela se traduira dès la rentrée 2009 par 60 à 70 postes en moins au sein des RASED, permettant la prise en charge de plus de 3000 élèves.

Les propos du ministre, relayés par ses cercles, mettent en regard de ses suppressions de moyens une réponse : la mise en place de l'aide personnalisée. Les professionnels que nous sommes savent bien que l'aide personnalisée, si elle peut être complémentaire -dans certaines conditions -  des aides spécialisées, ne peut en aucun cas leur être substituée. Il y a loin de réponses pédagogiques ciblées pour des difficultés ponctuelles dans les apprentissages, à la prise en charge des difficultés souvent lourdes, sur la durée, aux causes complexes, qu'assurent les collègues des RASED. La présence de personnels spécialisés, pouvant apporter un regard différent, intervenant en cohérence avec l'équipe pédagogique, participant d'actions de prévention autant que de prise en charge d'élèves en difficulté avérée, est un atout pour l'école publique. L'école a besoin de toutes ses cartes dans la lutte contre l'échec scolaire, dans la recherche de la réussite de tous  .
 
Face aux suppressions des postes des RASED, le SNUipp 31 appelle les collègues à suspendre la mise en oeuvre du dispositif d'aide personnalisée. 

Pour cela, nous proposons que les collègues fassent remonter au SNUipp les décisions de conseils des maîtres, de conseils de cycle, les décisions individuelles de s'inscrire dans cette suspension. Nous informerons régulièrement  l'ensemble des collègues de l'état de la mobilisation. Notre volonté est de poser un acte fort et collectif qui montre notre détermination dans le refus des réformes destructrices pour l'école publique.
 
Nous proposons donc de suspendre l'aide personnalisée à compter de la première quinzaine de décembre dans l'ensemble des écoles de Haute- Garonne. D'ici là, multiplions les rencontres avec les parents pour leur expliquer le but de cette démarche et obtenir leur soutien. Dans cette période d'attaques contre le service public, il est indispensable de débattre avec les parents et de mener le plus largement les actions en commun.
 
Durant le temps de l'aide personnalisée, nous proposons de travailler avec tous les élèves par petits groupes et/ou en conseil de cycle en lien avec la prise en charge de la difficulté scolaire.



17/11/2008
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1566 autres membres